Create account

31d


the first roast chicken on a blockchain - NFT scan: █║▌│█│║▌║││█║▌║▌║║▌

https://memo.sv/token/bede4fd513b8d60125f2fb78044d8bc89f8e0cf064b4b58e94f7440c4b3e0ff2?for-sale

₰ł ₮ØΠ ŁἇḇἕὒΓ ἕ₰₮ ÐὒΓ, ἕ₮ ₰ł ₮ἕ₰ Γἕ₰ὒŁ₮ἇ₮₰ ₰ØΠ₮ MłΠϾἕ₰, Γἇ₱₱ἕŁŁἕ ₮Øł Ǫὒ'ὒΠ |ØὒΓ Łἕ ₲ΓἇΠÐ ϾḩἕΠἕ ἇ ἕ₮ἕ ὒΠ ₲ŁἇΠÐ ϾØMMἕ ₮Øł.

☜※☞ "Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change" 1 jour, 24 heures, 1 440 minutes, 86 400 secondes et tout peut changer.

Souviens toi que le libre arbitre et la connaissance sont les deux principes méta-psychologiques qui règlent nos actions et nos pensées. Nous possédons à la fois le libre arbitre et la connaissance uniquement au temps présent. D'une part, la connaissance est formée des informations sensorielles que nous fournit l'environnement et des informations réfléchies, soit celles que nous pouvons établir en «connaissance de cause». D'autre part, le libre arbitre est inhérent, car personne n'agit dans le même contexte de connaissance de cause que nous le faisons nous-mêmes.

Constate que les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les plus rapides mais par celles et ceux qui croient en eux.

Biensure... Imaginez la vie comme un jeu dans lequel vous jonglez avec cinq balles. Vous pouvez les appeler : Travail - Famille - Santé - Amis - Esprit . Vous jonglez avec ces balles. Vous comprendrez vite que le travail est une balle en caoutchouc ; si vous la laissez tomber, elle rebondit. Mais les quatre autres balles, Santé - Famille - Amis - Esprit, sont en verre. Si vous en laissez tomber une elle va, à coup sûr, rester par terre, à vos pieds, se fendre, s'abîmer ou même être brisée, fracassée, détruite. Elle ne sera plus jamais la même.

Vous devez comprendre cela et être vigilant pour maintenir un équilibre entre chaque domaine de votre vie.

Comment ?

Ne sous-estimez pas votre valeur en vous comparant aux autres. C'est parce que nous sommes tous différents que chacun de nous est spécial.

N'établissez pas vos buts en fonction de ce que les autres jugent important. Il n'y a que vous qui sachiez ce qui est important pour vous.

Ne considérez pas comme acquise les choses les plus proches de votre coeur. Accrochez vous à elles, comme si votre vie en dépendait. Sans elles votre vie n'a pas de sens.

Ne laissez pas votre vie vous glisser entre les doigts, en vivant dans le passé ou le futur. En vivant une journée à la fois, vous vivez TOUS les jours de votre vie.

N'abandonnez pas quand vous avez encore quelque chose à donner. Rien n'est jamais perdu tant que vous essayez.

N'ayez pas peur d'admettre que vous n'êtes pas parfait. c'est le fil fragile de notre imperfection qui nous relie les uns aux autres.

N'ayez pas peur de prendre des risques. C'est en prenant des risques qu'on apprend à être courageux.

Ne fermer pas votre vie à l'amour en disant que c'est imposible à trouver. Donner est la façon la plus rapide de recevoir l'amour. Le moyen le plus rapide de perdre l'amour, c'est de le retenir trop fort et le meilleur moyen de garder l'amour, c'est de lui donner des ailes.

Ne traversez pas la vie en courant si vite que vous en oubliez, non seulement d'où vous venez, mais aussi où vous allez.

N'oubliez pas que le plus grand besoin émotionnel d'une personne est de se sentir apprécié.

N'ayez pas peur d'apprendre. Le savoir n'a pas de poids, c'est un trésor que vous pouvez emmener partout avec vous.

Faites attention à ne gaspiller ni le temps ni les mots. Ni l'un ni l'autre ne peuvent êtres récupérés.

La vie n'est pas une course mais un voyage à savourer pas à pas.

Hier c'est de l'histoire.

Demain est un mystère.

Aujourd'hui est un cadeau.

C'est pour cela qu'on l'appelle
le présent.·•●oO·´´¯`··._.·Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ


Si ton labeur est dur, si tes résultats sont minces, rappelles toi qu'un jour le grand chêne a été un gland comme toi."

Tu feras mieux demain...



______________________________________$$$
___________________________________$$$
_______________________________$$$$$
____________________________$$$$$$
__________________________$$$$$$$
________________________$$$$$$$$_$$$$$$$$$$$
______________________$$$$$$$$$$$$$$$$$$
____________________$$$$$$$$$$$$$$$
___________________$$$$$$$$$$$$$
_________________$$$$$$$$$$$$
________________$$$$$$$$$$
_______________$$$$$$$$$
______________$$$$$$$$
_____________$$$$$$$$
____________$$$$$$$
___________$$$$$$$
___________$$$$$$
__________$$$$$$
__________$$$$$
_________$$$$$
_________$$$$
________$$$$
________$$$
________$$$_____$
__$______$$___$$
____$$$$$$$$$$$$
_____$$$$$$$$$$
______$$$$$$$$$
_____$$$$$$$$$$$$
____$$$$$$$$$$$$$$$
____$$$$$$$$$$$_____$
__$_____$$$$
_________$$$______________________________________
__________$_______________________________________
__________________________________________________
_____________________________________$____________
______________________$$$$$$_________$_$__________
__________________$$$______$______$$$___$$$_______
________________$$_______$__________$_$_$_________
_____________$$________$___________$$___$$________
___________$$_________$___________________________
__________$__________$____________________________
________$$__________$_____________________________
_______$___________$$_____________________________
______$$___________$______________________________
______$____________$______________________________
______$____________$______________________________
_____$_____________$______________________________
_____$______________$_____________________________
_____$_______$$$____$_____$$$$$$$$________________
_____$______$_$$_$__$$$$$$_______$________$_______
_____$______$$$$__$$$_________$$$________$_$______
_____$______________$$$$$$$$$$________$$$___$$$___
_____$____$_________$___________________$_$_$_____
_____$____$________$$__________________$$___$$____
_____$$___$$________$_____________________________
______$____$________$$____________________________
______$____$$________$$___________________________
_______$____$$________$$$$$$$_____________________
_______$______$$$$_____$$$$_______________________
________$________$$$$$$$$c$S$$$$__________________
_________$_____________________$__________________
_________$$___________________$$__________________
__________$$________________$$____________________
___________$$_______________$$____________________
____________$$______________$$____________________
______________$$____________$$____________________
________________$$___________$$$$_________________
__________________$$$__________$$$$$$_____________
____________________$$$$__________$$$$$$__________
_______________________$$$$___________c$S$________
___________________________$$$$$$_______$$________
_________________________________$$$$$$$__________
__________________________________________________
__________________________________________________
__________________________________________________
___$$$$$$$$______$$$$$$$$$....______________________
_$$$$$$$$$$$$__$$$$§§(¯`v¯)$$______________________
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$(¯`(●)¯)$$$...
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$(_.^._)$$$
$$$$$$$$$$$$$$$$$(¯`v)$$$$$$$$...
_$$$$$$$$$$$$$$$(¯`(●)¯)$$$$$
___$$$$$$$$$$$$$$(_.^._)$$...
______$$$$$$(¯`v¯)$$$$$$
________$$$(¯`(●)¯)$$$$...
___________$(_.^._)$$
____________$$$$$$...
_____________$$$$....
............................ღ
.............................ღ
..........................ღ
.......................ღ
..................ღ
.............ღ
.........ღ
......ღ
...ღ
.ღ

..ღ
....ღ
......ღ.......................ღ.......ღ
..........ღ..............ღ..................ღ
..............ღ......ღ........................ღ
...................ღ...........................ღ
................ღ.......ღ...................ღ
..............ღ...................ღ....ღ.
.............ღ
...........ღ
..........ღ
.........ღ
.........ღ
..........ღ
..............ღ
...................ღ
..........................ღ
...............................ღ
.................................ღ
.................................ღ
..............................ღ
.........................ღ
..................ღ
.............ღ
.........ღ
.....ღ
...____$$$$$__$$$$$$
..____$$$$$$$$$_$$$$$
____$$$$$$$$$$$$_$$$$
____$$$$$$$$$$$$$$_$$$
____$$$$$$$$$$$$$$$_$$$
____$$$$$$$$****$$$$ '$$$
____$$$$$$$$$*****$$$ $$$
_____$$$$***$$*****$$$'$$$_• •
_____$$$$$****$$****$$$'$$__\ \
__$$$_$$***$$***$$***$$$$$__| |
_$$$$$_$$****$$***$***$$$$__| |
$$$$$$$$*$$****$$**$**$$$$_ / /
$$$****$$$*$$****$**$*$$$$(¯•)
$$$******$$$*$$***$*$*$$$¶¶¶
$$$*******$$$*$$**$$$$$¶¶¶^
_$$$$*******$$$$$$$$$¶¶¶^
___$$$$$$$$$$$$$$¶¶¶¶^
______$$$$$$$¶¶¶¶^
_________$¶¶¶^
______¶¶¶^
_____¶¶
_____★

(¯`•.•´¯)¸.•´
.`•.¸.•´ º ☆.¸¸.•´¯`Né en 1758, je fus élevé par une colonie de fourmis rouges amatrices de Louis de Funès et sachant jouer de l'harmonica indien avec les antennes. Elles me transmirent cet art ancestral et je devins un des meilleurs harmonicaphoniste- anteniste de la contrée, ce qui me valut le titre de joueur attitré de la Reine Bleue, accompagné de Louise dite « la patte folle » qui m'accompagnait en jouant des claquettes.

10 ans plus tard, je marchai dans une rue en réfléchissant sur la théorie de Speackman, quand je vis au loin Charles Aznavour, en slip en train de jouer à la marelle avec un clochard unijambiste. Je m'approche et l'unijambiste me propose de me joindre à leur partie. Faute grave. Je décide alors de lui couper la deuxième jambe pour rendre son corps plus harmonieux. Charles me chante une version acoustique de « la bohème », je me roule une cigarette et je l'écoute en me demandant si j'aurais pas mieux fait d'égorger le clochard, car ses cris gâchent la mélodie.

En 1866 à Los Angeles, je croise Navaro qui me demande en mandarin ancien de le prendre en photo, je lui dis d'alller se faire foutre, et m’apprêtant à lui écarter la bouche pour lui sortir les cordes vocales, je repense au proverbe que m'a inculqué Gandhi «Ne tue jamais celui qui a des rides sur le front». Je me rétracte et décide d'écouter du Brel, lorsque je croise un fou en camisole et bottes de cuir qui me crie «Chéri la fin justifie les moyens». Je lui fais un salut par la croix épiscopaliste et vole une trottinette à une petite fille qui passait par là.

Les années passent et les jours se ressemblent, un beau soir d'octobre 1899 je tourne en pousse-pousse dans paris lorsque je décide de m’asseoir sur un banc pour lire un poème d'Al Moutannabi. Je vois alors une vieille aveugle qui fait le Moonwalk en jetant des miettes aux pigeons. Puis elle tomba en hurlant «Veuillez croire à mon meilleur souvenir» J'essaye de la braquer avec mon défriseur babyliss mais la maline réussit à s'enfuir à dos de ratus optus.

Et me voilà en 2019, avachi sur mon fauteuil tel un poulpe déshydraté, écoutant du Jazz en peignoir acheté 19,99€, et je me demande comment "Eh Arnold" a pu sortir du ventre de sa mère avec une tête aussi allongée quand tout à coup une mite en pullover gris vint se poser inéluctablement sur le respirateur artificiel de José mon kangourou de jardin devenu odolabélophobe (peur des étiquettes de fromage) depuis son overdose de bromazepam.... La mite récitat des incantations chamanistique et annonça que «le kna est venu tel un messie pour révéler les orientations existentiel du tout à chacun, c'est une question perspective des connexions transmises».

Sur ces déclarations déclarés sincères et véritables, j'en conclu qu'il vaut mieux demeurer discret plutôt que de vous cassez les noisettes à expliquer la perception subjective des compréhensions et la concoction des mécaniques enchevêtrées universellement dans cet univers qui semble chanter comme un tyrolien blindé de fausses notes mais qui pourtant rythme une existence funestement merveilleuse qui est la votre.

Ps: A force de vouloir rentrer dans le moule, on finit par ressembler à une tarte.